retour à l'accueilcontacter le Club

Citroën Compétition

Part. 3 : 1981-La Visa trophée

Le Trophée Visa pour la Compétition :

les 10 DR régionales de CITROEN (+ marseille en cours de saison) organisent des selections pour trouver leurs équipages.
Citroën compétition fournit à chacunes des DR une Visa "bidouillées" en quelques mois à Trappes, homologuée en Groupe 5 (voir la VISA Gr.5).
MICHELIN et TOTAL gèrent l'assistance technique. Chacun des 11 pilotes participe aux épreuves Terre du Championnat de France sans débourser un centime.
CITROEN, TOTAL et MICHELIN prennent tous les frais à leur charge et de plus offrent des primes en espèces en fonction du classement des Visa entre elles.
En fin de trophée, Citroën compétition offre un volant de pilote d'usine au gagnant du challenge pour la saison suivante !

Citroën Séries Spéciales Visa Gr.5

 

Les dix selectionnés (+ 1 en cours de saison) au Trophée «Visa pour la Compétition» sont :
Christian RIO 1981

Christian RIO
Région OUEST

Moniteur à la chambre des métiers
Visa 178 DGY 75

Maurice CHOMAT 1981

Maurice CHOMAT
Région PROVENCE

Pilote moto officiel HONDA/TOTAL
166 DGY 75

Xavier CARLOTTI 1981

Xavier CARLOTTI
Région PARISIENNE

Technicien
175 DGY 75

 

Alain ARBANT 1981

Alain ARBANT
Région Rhône-Alpes

Chef de matériel dans entreprise BTP
185 DGY 75

José DE MIGUEL 1981

José DE MIGUEL
Région SUD-OUEST

Mécanicien
197 DGY 75

Michel BERNEZ 1981

Michel BERNEZ
Région AUVERGNE-LIMOUSIN

Essayeur chez Michelin
191 DGY 75

bernard VERNHES 1981

bernard VERNHES
Région LANGUEDOC-ROUSSILLON

Négociant vins et spiritueux
202 DGY 75

Yves SARAZIN 1981

Yves SARAZIN
Région NORD

Gérant d'auto-école
192/182 DGY 75

Bernard DUBOIS 1981

Bernard DUBOIS
Région EST

Commerçant
207 DGY 75

 

Alain VINAY 1981

Alain VINAY
Région IdF

Conducteur SNCF
173 DGY 75

Roger RAOUS 1981

Roger RAOUS
DR de Marseille

arrivé en cours de saison
147 DGY 75

 

Citroën Visa 1981

Présentation des 10 premières Visa de compétition.

 

Citroën Visa 1981 Rallye des Garrigues

c'est au Rallye des Garrigues en Mars 1981 que les Visa feront leur première apparition.
Le Trophée "Visa pour la Compétition" sera un évènement avec son classement interne mais intégré au championnat de France des Rallyes sur Terre et qui, permettra aux concurrents d'affronter entre autre la R5 de Bruno SABY ou la Lancia de Bernard DARNICHE.

 

Pendant que la jeune garde de chez Citroën se livre bataille à coups de Visa Gr.5, Guy VERRIER pense déjà à la saison 82. Surtout que ces Gr. 5 connaissent leurs dernières heures puisque la FIA a prévue la création pour 1982 du Gr B, en remplacement des groupes 4 et 5.
Ce Gr.B s'adressera aux voitures de Grand Tourisme modifiées et produites au minimum à 200 exemplaires mais sans aucune limite de puissance.

 

Plutôt que de financer un bureau d'étude, Guy VERRIER fait appel à des préparateurs indépendants pour lui proposer leur vision personnelle de la Visa de compétition.
Ces modèles seront donc testés et validés par le pilote maison Philippe WAMBERGUE.

L'histoire commence donc avec POLITECNIC et le spécialiste du Buggy en RallyCross et rallyes Terre : STRAKIT.

POLITECNIC

POLITECNIC est une société fondée en 1975 par Michel JACQUIER-LAFORGE, novatrice dans la maîtrise des matériaux composites.
Les motorisations sont confiées à des Entreprises extérieures de renom (ROC - SODEMO - DANIELSON).
C'est donc en association avec DANIELSON pour le moteur, que POLITECNIC étudie la préparation d'un proto Visa à moteur central (Une révolution chez Citroën inventeur de la traction avant !) utilisant le moteur de CX de 1955 cm3 et 200cv. Poids total de la Visa : 700Kg !

Pilotée par Philippe WAMBERGUE en Juillet 1981 au Rallye des 1000 Pistes en catégorie Expérimentale, la puissante Visa Politecnic fait illusion en enlevant la première spéciale. Finalement, elle abandonnera à cause d'un moyeux de roue arrière cassé.

 

STRAKIT

STRAKIT, le spécialiste des Buggys aux chassis tubulaires fondé par Didier Lefort en 1973, prépare un proto Visa à moteur Central arrière de 2.0L et 200cv.
Cette Visa STRAKIT se distinguera par des voies beaucoup plus larges à l'arrière comme à l'avant. Philippe WAMBERGUE la pilotera sur quelques rallyes en début d'année 1982 mais la trouvera finalement très difficile à manier sur terrain accidenté.

 

LOTUS

Dernier coup de baguette magique de Guy Verrier en cette année 1981, il va convaincre aussi la grande écurie anglaise de Formule 1 LOTUS à lui préparer un proto Visa à partir du moteur de la Lotus Esprit Turbo de 210 ch en position central arrière.
Quelques sorties début 1982 mais trop lourde et peu adaptée à la conduite sur terre, la Visa LOTUS ne sera jamais vraiment developpée.

.

 

Citroën Visa 1981 Philippe Wambergue

En juin, quelques vendeurs de la marque vont s'essayer a la petite Visa Groupe 5 pilotée par Philippe WAMBERGUE. Sensations garanties...

 

Aux Terres Tarnaises, sous une pluis battante du mois de Juillet, Philippe WAMBERGUE remporte le classement général au volant d'une Visa un peu plus affutée qu'à l'habitude, test de la future Visa Trophée pour le Gr.B ?

Fin de la saison de championnat.
Le Trophée "Visa pour la Compétition" a animé toute la saison sportive et mis en lumière les qualités et la fiabilité de la Visa, de plus en plus populaire auprès du public mais aussi des médias. Deux pilotes officiels pour la saison 1982, Christian RIO vainqueur et Maurice CHOMAT qui termine second après une fin de saison remarquable et remarquée par Guy VERRIER.

Les Visa sont offertes aux participants du Trophée qui l'utiliseront pour la plupart, dès la saison suivante (après quelques modifications pour l'homologation en Gr.B bien sûr).

 

Pendant ce temps, Guy VERRIER a déjà préparé la deuxième mouture du Trophée Visa. En Novembre 1981, il présente le Trophée Visa International 1982.
Le Trophée 1982 sera disputé avec 200 Visa definies sur la base des dix Visa Gr.5 du Trophée 81.
Ces Visa Trophée seront construites à 200 exemplaires par HEULIEZ et homologuées en Gr.B.
Elle seront vendues à prix coûtant à tous les pilotes intéressés : la Visa va s'expatrier aux quatre coins de l'Europe !

 

- Dossier Citroën Compétition -

Il prend pour cadre 100 épreuves nationales et internationales dont le tiers hors de France. Chaque épreuve, rallyes, courses de côte depuis les rallyes de 2ème Division jusqu' à des épreuves de Championnat du Monde s'est vu affecter un coefficient multiplicateur des points eventuellement marqué par chaque concurrent.

Il est ouvert à tous les pilotes français ou étrangers, femmes ou hommes, titulaires d'une licence internationale valable pour l'année 1982 et concourrant sur les Visa homologuées en Groupe B, seules admises sur le Trophée.

Il est doté d'un prix très important, d'un montant total dépassant 1 500 000 Frs de l'époque (soit plus de 230 000 €).
Ces prix seront distribués en quatre fois :
trois classements provisoires seront établis en cours d'année et un classement définitif en fin de saison.
Chaque classement donnera lieu à une remise de prix :

  • le 29 Avril à Lyon
  • le 30 Juin à Nice
  • le 30 Septembre et début Décembre à Paris.
  • A la différence du Trophée 1981, les classements ne seront pas établis d' après la place d 'une Visa par rapport aux autres, mais en tenant compte des places obtenues par chacune dans les dix premiers du classement général, les dix premiers du classement par groupe et la première place du classement par classe, dans chaques épreuves considérées.
    Les points marqués étant multipliés par le coefficient de l'épreuve. Il est donc possible que la mieux classées des Visa dans une course ne marque aucun point.
    Les classements intermédiaires et le classement final seront obtenus en additionant les points acquis dans les 5 meilleurs résultats en rallye, les 2 meilleurs en Courses de Côte et le meilleur en circuit, avec cumul des périodes.

    1980   

    1982